Negocier_salaire_embauche
Entretien d'embauche

Les 3 moments clés pour bien négocier son salaire à l’embauche

Question souvent difficile à aborder lors du processus de recrutement, nombreux sont les candidats qui n’osent pas négocier leur salaire directement. Pourtant, la négociation salariale possède plusieurs avantages, et pas uniquement financiers. 

Bien menée, elle montrera que vous n’avez pas froid aux yeux et que vous savez faire preuve d’audace en affrontant les sujets délicats. Et puis, tout travail mérite salaire, il n’y a aucune raison que ce sujet soit tabou ! Même quand on aime son métier il est important de se sentir rémunéré à sa juste valeur, les recruteurs le savent bien.  

Pour vous aider à négocier au mieux votre salaire lors de votre prochaine embauche, nous avons préparé quelques conseils en focalisant sur des moments clés. Il faudra vous préparer avant l’entretien, pour mettre les formes sans lâcher le fond pendant l’entretien !

1. Préparer la négociation salariale 🤓

Pour mener à bien votre négociation salariale vous devez savoir, avant l’entretien d’embauche, combien « vous valez » sur le marché du travail. Attention à ne pas surestimer ni minimiser votre valeur. Pour cela vous devrez faire des recherches précises et collecter les informations sur la rémunération moyenne dans votre secteur et dans le type d’emploi que vous visez. Essayez également de vous positionner par rapport à votre niveau d’expérience et au lieu dans lequel se situe l’entreprise.  Utilisez Glassdoor pour rechercher des informations sur les salaires pour un poste donné et dans une ville donnée. Vous pouvez également faire appel à votre réseau en posant la question à vos anciens collègues ou à des camarades de promo. 

Enfin essayez de ne pas vous braquer sur un chiffre trop précis. Dans la réalité la disparité des salaires proposés pour un poste équivalent en fonction des entreprises est souvent importante. Vous devez envisagez la question en termes de fourchette avec un salaire minimum (mais que vous seriez prêt à accepter) et un salaire idéal.

2. Savoir mettre les formes 💁‍♀️

Avant toute chose vous devez choisir le bon moment pour entamer la négociation salariale. Le recruteur peut vous poser directement la question de vos prétentions à la fin de l’entretien. S’il ne le fait pas, lancez-vous une fois que toutes les questions concernant le poste, les missions et l’entreprise ont été réglées. Si le processus de recrutement comprend plusieurs entretiens attendez au moins le deuxième pour poser la question du salaire. 

Si c’est vous qui abordez le sujet, évitez d’être trop direct car cela pourrait passer pour de l’arrogance. Lancez plutôt la conversation sur la « fourchette salariale » envisagée par le recruteur pour le poste.  Vous saurez ainsi comment vous situer par rapport à votre propre fourchette. 

Une fois que le sujet du salaire est lancé assurez-vous de bien posséder tous les éléments. Est-ce que l’offre est formulée en net ou en brut ? Sur 12 ou 13 mois ? Y a-t-il des primes ou des avantages qui s’ajoutent au salaire ? 

Ne répondez pas immédiatement, vous avez le temps d’accepter l’offre ou de la refuser plus tard. Restez ouvert au dialogue, vouloir être reconnu à sa juste valeur est légitime mais vous devez également entendre les arguments du recruteur. 

3. Négocier le salaire proposé ⚖️

La négociation à proprement dite intervient lorsque le salaire proposé est plus bas que celui que vous aviez estimé. Dans ce cas, vous devrez rester calme et argumenter sur des faits objectifs. Appuyez-vous sur vos recherches ! Evitez de les citer directement mais vous pouvez les utiliser comme s’il s’agissait de souvenirs « il me semblait que dans ce secteur… ». 

Servez-vous aussi de votre ancien salaire, s’il était supérieur ou égal à la rémunération proposée, pour demander plus. Tout le monde comprend que l’on ne quitte pas un emploi pour la même chose ni pour moins. 

Dernier conseil, si vous le pouvez, mettez plusieurs offres en concurrence. Si vous avez la chance d’être retenu sur plusieurs postes aux missions similaires, évoquez le salaire le plus attractif. Cela encouragera les autres recruteurs à aligner leurs propositions. 

Maintenant c’est à vous de jouer !

🔎 D’autres astuces pour préparer vos entretiens par ici.