congemat-visuel-blog-myfairjob
Gérer ma carrière 🏆

La to-do list pour partir en congé maternité sereine

Vous attendez un heureux évènement et vous voulez préparer sereinement votre départ en congé maternité ? Félicitations ! 👶 Nous vous partageons les 3 choses à faire absolument pour préparer votre départ en douceur et dans de bonnes conditions ! 

La grossesse est l’un des rares moments durant lequel le professionnel et le personnel convergent. En préparant correctement les choses vous saurez parfaitement gérer cette situation parfois délicate. Tout le monde voudrait que l’annonce de la maternité soit un moment heureux dans le cadre professionnel. Cependant, la plupart des femmes ont des craintes (souvent légitimes), mais elles ne doivent pas prendre le dessus. 

Si vous voulez que votre grossesse soit perçue comme une bonne nouvelle vous devez l’annoncer comme telle ! Hors de question de vous excuser, au contraire, assumez votre état. Bien sûr il faudra des adaptations, peut-être un remplacement et un changement d’habitudes sur la période de votre congé.  Finalement, faites partie de la solution à ces problématiques, prenez les devants en anticipant convenablement votre départ. 

1. Annoncez la bonne nouvelle à votre employeur 🤗

Légalement, vous n’êtes pas tenue d’annoncer votre grossesse à votre employeur avant votre départ en congé maternité. Il sera cependant compliqué de cacher votre état aussi longtemps à qui que ce soit… Ce serait aussi une très mauvaise idée puisqu’en mettant l’entreprise devant le fait accompli, vous ne lui permettriez pas de préparer votre absence.   

Il va par conséquent falloir choisir le bon moment, souvent autour de la première échographie, pour annoncer la nouvelle. Là encore, rien dans la législation ne précise les conditions de cette annonce. Vous avez donc deux options : le direct et le différé ! Vous pouvez même choisir de faire les deux à la fois.

Annoncer votre grossesse de vive voix reste la solution la plus conviviale. Et pourquoi pas organisez un moment d’équipe ?  Réunissez vos collègues autour d’un petit déjeuner ou d’un goûter, le petit air de fête aidera à propager la bonne humeur.  

Rien ne vous empêche de prévenir votre employeur par lettre recommandée avec accusé de réception. En effet, cette solution plus formelle, vous protégera juridiquement. A partir du moment où l’entreprise est informée de la grossesse de la salariée elle ne peut plus la licencier (hormis pour faute lourde ou raison économique). 

2. Préparez votre absence pour assurer un retour en douceur ⌛️

Une fois que votre employeur informé de votre grossesse, il va falloir préparer votre départ et planifier les choses durant votre absence. N’hésitez pas à prendre les devant en parlant directement de la situation avec votre manager. Que compte-t-il mettre en place pour permettre la continuité de vos missions ? Un remplacement est-il envisagé ? A partir de quand et sur quels domaines ? 

Vous pouvez préparer cette discussion en réfléchissant à des solutions à suggérer. Peut-être que vous avez la possibilité de préparer certaines tâches en amont. Vous pouvez anticiper un agenda nécessaire à la formation de votre remplaçant. Montrez alors que vous vous investissez dans les solutions aux problématiques engendrées par votre absence. 

Allez voir vos collègues, clients et fournisseurs pour les prévenir de votre période d’absence. Ils auront peut-être des sujets à prioriser avant votre départ et un peu d’anticipation permettra de laisser une meilleure image de vous.  

3. Avant de partir en congé maternité, faites le point avec un entretien RH 🔎

Demandez un entretien avec le service des ressources humaines pour faire un point précis sur votre poste. Cet état des lieux doit exprimer clairement vos missions, votre niveau de responsabilité et vos dossiers en cours, tels qu’ils sont avant votre départ. Profitez-en également pour évoquer vos ambitions futures. 

Cet entretien vous permettra non seulement de savoir où vous en êtes au moment de votre départ, mais également de préparer votre retour. Gardez un récapitulatif écrit précieusement, il vous sera d’une grande aide pour retrouver vos marques quand vous reprendrez le travail ! 

Le retour de congé maternité est souvent un moment éprouvant pour les nouvelles mères. Il faut se séparer de son tout petit bébé et reprendre les habitudes professionnelles qui paraissent parfois très lointaines. Toutefois, si vous avez pris le temps de bien préparer votre départ, votre retour se fera sereinement. Vous pourrez ainsi vous consacrer à la joie de retrouver votre équipe et vos collègues ! 

⚒️ Un outil pour vous aider : un simulateur de calcul de la durée de votre congé maternité.